Le concept de la maison passive

Qu’est-ce qu'une maison passive ?

La maison passive utilise son architecture, son orientation et la dimension de ses ouvertures pour s’affranchir d’un système de chauffage conventionnel. La maison passive assure un confort thermique inégalable, tant en été qu’en hiver. La maison passive constitue un réel enjeu des années à venir : elle permet notamment aux occupants de maîtriser leurs dépenses énergétiques. De plus, les ressources de notre planète étant limitées, il est nécessaire de les économiser dès aujourd’hui pour préserver le monde de demain, la maison passive n’émet pas de gaz à effet de serre (Co2) à l’usage. La maison passive fonctionne sans recours à l’énergie fossile.

Pour résumer, la maison passive est un standard de construction à la fois économe en énergie, offrant un confort optimal avec un aspect écologique.

Confort naturel en été et en hiver

La maison passive offre un niveau de confort maximal en été et en hiver avec une température intérieure stable et homogène rendue possible grâce à l’absence de points froids et à l’inertie des murs. L’installation d’un échangeur géothermique permet de préchauffer ou rafraîchir l’air entrant, ce qui contribue à l’homogénéité de la température au sein d’une maison passive. Il n’y a pas de courant d’air dans une maison passive, souvent source d’inconfort. De plus, l’apport solaire est maîtrisé grâce aux brise soleil orientables installés sur les grandes ouvertures.

Écologie / durabilité

Les maisons passives sont respectueuses de l’environnement par définition : elles utilisent extrêmement peu d’énergie primaire, laissant des ressources énergétiques suffisantes pour les générations futures. En effet, la maison passive n’émet pas de gaz à effet de serre à l’usage et fonctionne sans avoir besoin de recourir à l’énergie fossile. Aucune climatisation ni système de chauffage conventionnel n’est utilisé.

C’est grâce à l’ensemble de ces avantages que la maison passive s’est imposée comme la référence en matière de construction économe en énergie. Une maison passive ne nécessite que 10% de l’énergie utilisée par lune maison traditionnelle, ce qui signifie une économie d’énergie pouvant aller jusqu’à 90%.

Quelles sont les différences avec la construction traditionnelle ?

La maison passive se distingue d’une maison construite avec la réglementation thermique actuelle (RT 2012) de par son isolation renforcée par l’extérieur de l’intégralité de son enveloppe. Cette isolation permet de supprimer les ponts thermiques. Les menuiseries en triple vitrage sont certifiées passives et la ventilation double flux à haut rendement offre l’avantage d’assainir l’air intérieur en permanence.  Cette VMC double-flux va préchauffer l’air entrant et extraire l’air vicié des pièces, à tout moment de la journée et de la nuit.

Quant à l”étanchéité à l’air de la construction, celle-ci est renforcée et contrôlée car elle ne doit pas dépasser un certain seuil.

Retrouvez le tableau comparatif entre une maison passive et une maison RT 2012 en bas de page.

Pourquoi construire avec nous ?

Le Groupe Moyse, à travers ses marques de constructeurs de maisons individuelles, met un point d’honneur à certifier les maisons passives construites !

Chaque maison passive est donc labellisée par la Fédération Française de la Construction Passive, la maison doit donc obligatoirement remplir des critères de performance bien définis. Nos maisons ne sont donc pas “au niveau” passif, mais bien certifiées, véritable gage de qualité. Après des mesures réalisées par un organisme extérieur et un contrôle rigoureux de plusieurs critères, le propriétaire reçoit une plaque bâtiment passif qui assure de la conformité de la construction aux exigences de la construction passive.

Pour faire un parallèle, on peut facilement penser que personne ne souhaite être opéré par un médecin qui a “le niveau chirurgien”, mais plutôt par un chirurgien diplômé… C’est la même chose pour nos maisons…

Qu’est-ce que la conception passive ?

C’est d’abord une démarche avec un engagement de performance quant aux résultats. De nombreux facteurs sont étudiés et pris en compte, comme par exemple l’orientation bioclimatique du bâtiment pour profiter au maximum de l’ensoleillement naturel. Avant de construire une maison passive, il faut donc analyser, anticiper les problématiques de confort d’été ou d’hiver, choisir rigoureusement les matériaux qui seront utilisés…

Dès les premières esquisses, le bureau d’études du Groupe Moyse calcule les consommations énergétiques du projet en fonction du terrain et de son orientation, du nombre d’occupants… Tous ces calculs sont effectués et répertoriés avec un logiciel : le PHPP (Passive House Planning Package).

Quelles sont les conditions pour construire une maison passive ?

Afin de construire une maison passive, il faut pouvoir bénéficier d’un apport solaire maximal. Le choix de l’emplacement de la maison et de son orientation est donc primordial, notamment du fait des effets de masques solaires (arbres, constructions voisines, montagne, etc.). Le choix du terrain rentre donc en compte dans la conception du bâtiment. Il faudra s’assurer qu’aucun masque solaire perturbe l’ensoleillement de la construction.

Pourquoi la maison passive permet de réduire la consommation énergétique ?

La rigueur de mise en œuvre, la qualité de la construction et la pertinence de l’étude réalisée en amont par le bureau d’études permettent de ne pas avoir besoin d’appareils de chauffage traditionnels dans une maison passive. Outre l’apport du soleil, des équipements performants sont posés, comme une VMC double-flux à haut rendement qui permet de préchauffer l’air entrant. Cela évite donc d’investir dans des appareils de chauffage énergivores. De plus, l’étanchéité à l’air d’une maison passive est jusqu’à 5 fois meilleure qu’une maison traditionnelle.

A l’exploitation, la maison passive permet de réduire considérablement la consommation énergétique au quotidien en bénéficiant des apports solaires gratuits et en valorisant les apports internes des habitants.

 

Pourquoi faut-il impérativement utiliser des matériaux certifiés passifs ?

L’efficacité de la construction passive et ses performances élevées dépend également des performances de chaque matériau utilisé. Le Passiv’Haus Institut de Damstadt est le seul organisme certifiant les produits et matériaux passifs.

La simple déclaration de performance ne peut être suffisante. Les fabricants doivent s’engager à livrer une marchandise conforme aux PV d’essais et l’attester. C’est ainsi la seule manière d’avoir du matériel conforme aux études thermiques.

En résumé.

    • VENTILATION PERFORMANTE

      La ventilation double flux performante permet d’assainir l’air intérieur et de réguler de manière homogène la température dans la maison.

    • ISOLATION OPTIMALE

      Grâce à une isolation par l’extérieur, du triple vitrage et le traitement de tous les ponts thermiques, la maison passive est très bien isolée.

    • ÉTANCHÉITÉ A L’AIR

      La maison passive doit être jusqu’à 4 fois plus performante qu’une maison construite avec la réglementation thermique actuelle (RT 2012).

    • FAÇADES COMPACTES

      Les maisons passives sont compactes pour présenter le moins de surface de façade aux aléas climatiques et limiter les déperditions thermiques.

    • SANS SYSTÈME DE CHAUFFAGE

      70% des besoins en chauffage sont couverts par les apports solaires, le reste étant la VMC et les calories générées par les habitants et leurs appareils.

    • ORIENTATION BIOCLIMATIQUE

      En raison de son orientation, la maison passive tire le meilleur parti du soleil, avec les baies vitrées au sud et les pièces tampon au nord.

Maisons Passives Bourgogne Franche-Comté © 2019